Un défi à relever ensemble

zero dechet lofo.jpg

         Afin de réduire l’impact écologique de nos consultations je souhaite peu à peu réduire voire éliminer les draps d’examens à usage unique.

Relevons ce défi ensemble!

Si vous le souhaitez vous pouvez désormais apporter une serviette de bain, un drap ou une fouta lors de votre consultation.

Merci !

 

troisfoutas

Publicités

Votre ostéo sur Doctolib !

Nouveauté mars 2017 : vous pouvez désormais prendre rendez-vous avec moi directement sur le site Doctolib.

Il vous suffit d’indiquer Nom, Prénom, adresse mail et numéro de téléphone.

Choisissez votre créneau et c’est parti!

https://www.doctolib.fr/osteopathe/rueil-malmaison/gladys-morand

vector_66_07-128

Ou le bouton Prendre rendez-vous sur la page d’accueil!

Que faire après une séance d’ostéo?

A la fin d’une séance d’ostéopathie, la question revient souvent : puis-je faire ceci, dois-je faire cela?

Pour profiter au maximum de la séance de traitement que vous venez de vivre, voici les cinq choses à faire ou à ne pas faire.

 

bouteille-deau Boire de l’eau

Pourquoi ?
Parce qu’en vous hydratant vous allez permettre une meilleure récupération de vos tissus : articulations, muscles, ligaments et même les os.

En effet pendant le traitement l’ostéopathe effectue des manipulations mais fait surtout travailler le corps en lui-même. Vous pouvez facilement faire le parallèle avec une séance de sport de 45 minutes à une heure!

La dose idéale est d’un litre par jour, à vos gourdes!

apple-3-128 Manger équilibré

Comme vu plus haut, nous pouvons considérer une séance d’ostéopathie comme une séance de sport.

Après un effort prolongé, il est déconseillé de manger trop sucré, trop gras ou trop salé. En mangeant sainement vous tirez pleinement profit de la séance de sport que vous venez de faire. Il en va de même pour une séance d’ostéopathie.

Pour en retirer tous les bénéfices, mangez sain et léger.

 

football-128 Éviter les activités physiques

Après une séance d’ostéopathie il est conseillé d’éviter certaines activités physiques.

Pourquoi ? Simplement pour permettre à votre corps de récupérer de la séance d’ostéopathie.

Il est important qu’il ait le temps d’enregistrer les informations qu’il a reçu durant la séance, et de s’adapter.
Les activités physiques sont donc à éviter pendant les 48h suivant une séance et notamment le sport.

La marche reste une activité modérée et très conseillée.
Si vous exercez une activité physique au quotidien, vous êtes déménageur par exemple, programmez votre séance la veille de votre jour de congé ou de votre week-end.

 

driveLimiter certaines positions prolongées et postures inconfortables

Si conduire n’est pas une activité physique à proprement parler, conduire plusieurs heures maintient votre corps dans une position non naturelle et pouvant être génératrice de tensions.

Après une séance d’ostéopathie ce genre de position est à éviter, toujours pour que votre corps ait le temps d’intégrer le travail effectué en séance. Il faut éviter les tensions parasites qui pourraient ralentir voire stopper les effets positifs de votre séance d’ostéopathie.

A éviter donc : le fait de rester assis ou debout trop longtemps, être mal installé (affalé dans votre canapé par exemple), les longs trajets, les sorties dans les parcs d’attraction, etc.

 

communication

Suivre les conseils de son ostéo

Durant les différentes phases de la séance votre ostéopathe a détecté des tensions liées à certains de vos gestes, certaines de vos habitudes.

Il vous a normalement donné des conseils, des suggestions d’étirements pour que vous puissiez réadapter progressivement vos habitudes à votre confort.
Il est important de les appliquer car c’est de cette manière que vous éviterez l’apparition de ces tensions à nouveau.

 

 

 

En suivant correctement ces cinq points, vous profitez pleinement de votre séance et vous retardez le moment de reprendre rendez-vous! A vous de jouer!

S’échauffer et s’étirer en course à pied : ce que dit la science

À l’heure où certains patients préparent le semi-marathon, je m’intéresse à l’efficacité de l’échauffement et des étirement dans le cadre de la course à pied.

Quel est le moment idéal : juste avant, juste après, à distance?

Les étirements doivent-ils être très lents et souples ou au contraire une série de contractions et de relâchements?

J’ai trouvé un début de réponse grâce au Docteur Simon Benoît. À lire!

http://distances.plus/entrainement/est-ce-vraiment-pertinent-de-setirer-et-de-sechauffer/

Ce que j’en retiens :

  • Avant l’entraînement : s’échauffer pour améliorer la performance et prévenir les blessures;
  • Lors des jours de repos: privilégier les étirements statiques en souplesse ou le yoga ;
  • Avant la compétition  : des étirements éducatifs, qui décomposent les mouvements de la course;
  • Avant et après une compétition : un suivi ostéopathique !